Examen visuel après travaux de retrait d’amiante : un contrôle en deux étapes

Examen visuel après travaux de retrait d’amiante : un contrôle en deux étapes

Quand prévoir l’examen visuel après travaux et pourquoi ?

Après des travaux de retrait d’amiante et avant la restitution des locaux traités, la réglementation en vigueur impose de contrôler visuellement la zone des travaux et ce, une fois que celle-ci a fait l’objet d’un nettoyage soigné.

Inspection importante qui se déroule en deux étapes, l’examen visuel après travaux, précédé d’une phase préparatoire pour mieux appréhender cette étude, ne peut être réalisé que par un opérateur certifié amiante avec mention.

L’objectif est de détecter tout éventuel résidu d’amiante qui obligerait à réaliser des actions correctives pour régulariser la situation.

Si tout est conforme et après un contrôle de l’air ambiant (après chaque examen visuel), les locaux peuvent être restitués.


Pourquoi deux étapes lors de l’examen visuel après travaux ?

L’étape 1, dite de première restitution ou libératoire, de l’examen visuel après travaux est opérée lorsque la zone du chantier est encore confinée.

Le technicien qui effectue cette prestation analyse des secteurs de la zone préalablement définis, au travers d’une lumière rasante à forte luminosité.

Une fois rédigé, son rapport peut exiger un nouveau traitement et une réinitialisation de toute la procédure d’examen visuel après travaux.

L’étape 2, dite de seconde restitution, consiste à renouveler l’examen visuel après travaux une fois que le confinement a été retiré.

Il s’agit alors de scruter attentivement la totalité de la zone du chantier pour statuer si elle est ou non conforme.

Un nouveau rapport est rédigé et celui-ci, tout comme le premier, peut exiger la réalisation de nouveaux travaux correctifs et le cas échéant, le renouvellement de toute la procédure de contrôle.

Bien entendu, s’il ne subsiste plus d’amiante, les locaux sont restitués à leur propriétaire.