Enrobés routiers : le repérage de l’amiante et des HAP est une priorité

Enrobés routiers : le repérage de l’amiante et des HAP est une priorité

Détecter dans les enrobés routiers des polluants dangereux pour la santé

L’amiante et les HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) ont longtemps fait partie intégrante des composants des couches d’enrobés routiers.

Pour cette raison, depuis 2013, les opérations de travaux ou de maintenance impactant des enrobés routiers doivent inclure avant tout démarrage du chantier un repérage d’amiante et d’HAP pour détecter préalablement toute présence d’amiante comme toute concentration d’HAP problématique afin de protéger les travailleurs et l’environnement.


Quels sont les autres atouts du repérage amiante et HAP dans les enrobés routiers ?

Le rapport de repérage amiante et HAP rédigé par l’opérateur comporte des données très précises en cas de présence d’amiante et d’HAP, qui permettent au donneur d’ordre du chantier de prévoir durant tout son déroulement des dispositifs de protection collective et individuelle conformes à la situation comme de procéder à un traitement des déchets adapté.